Pour construire un canoë en béton qui est à la fois léger, résistant et facile à fabriquer, l’équipe de Polytechnique Montréal cherche toujours à innover. Pour se faire, des essais en laboratoire sont effectués afin de déterminer le meilleur mélange pour la coulée en fonction des critères de performance établis par l’équipe : l’affaissement, la résistance en compression et en flexion, la densité, l’étalement, etc. De plus, en parallèle, une équipe conçoit la forme avec des logiciels de calculs et de dessins afin d’optimiser la vitesse et la stabilité du canoë. Lorsque la forme est déterminée, un moule à simple paroi est conçu et fabriqué. Par la suite, une coulée à la main est effectuée avec tous les membres du groupe. Finalement, après une cure humide de plusieurs jours, les derniers efforts sont mis pour sabler et sceller le canoë.

 

Il est à noter qu’à chaque année, plusieurs règlements sont élaborés par le comité organisateur des compétitions afin de contraindre les différentes équipes sur certains aspects du projet, ce qui met à contribution l’ingéniosité et favorise le développement du projet.

Chaque année, Polytechnique Montréal participe à l’ASCE Concrete Canoe Regional Competition (Upstate New York Conference). Cette qualification permet à certaines universités du Nord de l’état de New York et de la région montréalaise de se qualifier pour l’ASCE Concrete Canoe National Competition. Cet événement regroupe, à chaque année, les meilleures universités en Amérique du Nord. De plus, l’équipe de Canoë de Béton participe à la compétition nationale canadienne de canoë de béton (CNCCB). Une dizaine d’universités à travers le pays s’affrontent afin de déterminer la meilleure équipe au Canada. Durant les compétitions, les canoës sont évalués sur quatre catégories : les courses, le produit fini, le rapport technique et la présentation orale. Chaque aspect de la compétition vaut 25% de la note finale, ce qui permet de rejoindre tous les aspects du travail de l’ingénieur. L’ensemble des réglements et contraintes sur les compétitions sont disponibles sur le site de l’ASCE.

Les différents aspects du projet

Conception de la forme

Le comité de conception du canoë s’occupe de toute la partie théorique du projet. Ses responsabilités peuvent se diviser en deux grandes étapes : conception de la forme et analyse structurale. La conception de la forme consiste à appliquer des principes théoriques de la conception navale à l’aide de logiciels. Une fois la forme décidée, un calcul structural est fait afin de générer les diagrammes des moments fléchissants et des efforts tranchants. Une fois les efforts calculés, des principes de structures en béton armé sont appliqués afin de choisir l’épaisseur du canoë.

Conception du béton

La Recherche et Développement (R&D)  est en charge de concevoir un béton répondant aux exigences de l’équipe en terme de résistances, de plasticité, de maniabilité et d’impact environnemental. La R&D consiste alors à sélectionner les matériaux requis – granulats, ciments, ajouts cimentaires et adjuvants liquides puis à élaborer le mélange par une méthode itérative.

Conception du béton

La Recherche et Développement (R&D)  est en charge de concevoir un béton répondant aux exigences de l’équipe en terme de résistances, de plasticité, de maniabilité et d’impact environnemental. La R&D consiste alors à sélectionner les matériaux requis – granulats, ciments, ajouts cimentaires et adjuvants liquides puis à élaborer le mélange par une méthode itérative.

Fabrication

Le comité fabrication a le rôle d’assurer la construction du canoë. Pour être plus précis, cela consiste à assembler le moule, développer une technique de coulé pour assurer une même épaisseur de béton partout, s’assurer du bon fonctionnement de la cure et sabler le canoë afin d’avoir le meilleur fini possible. Ce comité s’occupe également de la fabrication d’éléments annexes au projet comme des Petits Canards en béton.

Artistique

À chaque début d’année, un thème représentant nos valeurs est choisi par l’ensemble de l’équipe. Les buts du comité artistique sont, entre autres, d’attirer le regard afin de nous démarquer des autres équipes en utilisant ce thème et d’assurer la bonne visibilité de nos commanditaires lors des divers évènements.
Le comité artistique conçoit puis réalise le design du canoë, des appuis le supportant et un kiosque pour présenter le comité lors des compétitions. Le kiosque présente les étapes de réalisation du projet et les matériaux de fabrication du canoë assurant ainsi la visibilité des divers éléments et la mise en valeur des produits utilisés dans la fabrication de notre canoë. Le kiosque est appuyé par le rapport technique et la présentation des fiches techniques dont la mise en page est également assurée par notre comité artistique. De plus, le comité est aussi responsable de l’image de l’équipe en concevant les chandails de compétitions et les éléments promotionnels.
Avec une aussi grande variété de tâches, le comité artistique se doit d’être composé autant de gens manuels que d’artistes habiles avec un pinceau ou une souris.

Artistique

À chaque début d’année, un thème représentant nos valeurs est choisi par l’ensemble de l’équipe. Les buts du comité artistique sont, entre autres, d’attirer le regard afin de nous démarquer des autres équipes en utilisant ce thème et d’assurer la bonne visibilité de nos commanditaires lors des divers évènements.
Le comité artistique conçoit puis réalise le design du canoë, des appuis le supportant et un kiosque pour présenter le comité lors des compétitions. Le kiosque présente les étapes de réalisation du projet et les matériaux de fabrication du canoë assurant ainsi la visibilité des divers éléments et la mise en valeur des produits utilisés dans la fabrication de notre canoë. Le kiosque est appuyé par le rapport technique et la présentation des fiches techniques dont la mise en page est également assurée par notre comité artistique. De plus, le comité est aussi responsable de l’image de l’équipe en concevant les chandails de compétitions et les éléments promotionnels.
Avec une aussi grande variété de tâches, le comité artistique se doit d’être composé autant de gens manuels que d’artistes habiles avec un pinceau ou une souris.

Sports

Le projet comporte de nombreuses étapes cruciales à sa réalisation et son côté sportif est à prendre au sérieux! C’est pour cela que ses pagayeurs entrainent côte à côte, tout au long de l’année, que ce soit sur l’eau ou dans la salle de musculation. Ces entraînements visent la discipline, la persévérance, la détermination et l’empathie. Dans le fond, nous visons à donner les meilleurs outils aux professionnels de demain dans tout ce qu’ils décident d’entreprendre!